Africa

Athlète champion jeté dehors par sa famille homophobe

Publié le 7 septembre 2014

Auteur : Erin Royal Brokovitch

L’auteur de ce commentaire est un militant pour les droits LGBTI au Cameroun qui écrit sous un pseudonyme.

Thierry Essamba (Photo de sa page Facebook)

Thierry Essamba (Photo de sa page Facebook)

Non moins traumatisé de subir sa suspension de l’équipe nationale d’athlétisme depuis le mois de mai, et sa famille ait été informé du scandale, voilà que le pauvre se retrouve sans domicile fixe aujourd’hui.

Le feuilleton dramatique auquel la vie de Thierry Essamba a tourné ne s’arrête décidément pas.

Il y a un mois, l’on apprenait qu’il avait été sommé par sa famille de quitter le domicile, en Septembre. Aujourd’hui, il est effectivement dehors.

Le drame s’est produit le 28 août dernier au domicile de sa famille à Yaoundé, au Cameroun. Alors qu’un ami était venu lui rendre visite, et qu’ils discutaient tranquillement, son frère aîné débarque brutalement, et les somme de se mettre dehors tous les deux.

Thierry décrit une scène humiliante qui lui a rappelé celle de son expulsion de l’équipe nationale d’athlétisme en plein stade le 24 mai. En effet, il décrit que c’est devant tout le voisinage que son frère l’expulse du domicile. Il lui signifie ceci : « Allez faire vos saletés ailleurs ».

Lesquelles saletés  se demande-t-on ? Recevoir un ami qui vient lui remonter le moral, discuté avec lui, est-il répréhensible ?

Ne voulant pas résister au risque, explique t-il, d’être à nouveau humilié par un frère que l’homophobie rend hystérique, Thierry s’exécute et libère la maison sur le champ, sans même avoir le temps de récupérer ses effets personnels.

Sa maman qu’il joint par  téléphone ne trouve rien à redire à la décision du frère aîné.

Silence, simplement à méditer !

110m haies à RIo en 2007

110m haies à RIo en 2007. En 2013, au Championnat d’Afrique Centrale d’athlétisme à Brazzaville au Congo, Thierry Essamba a remporté la médaille d’or pour le Cameroun au 110 mètres haies.

Alors qu’il avait un peu retrouvé le moral, ce coup provoque encore un choc chez Thierry.

Lorsque, vendredi 29 août, il est au plus mal mentalement, c’est une personne véritablement affectée qu’on voit. Il se demande pourquoi est-il si seul au monde.

Il s’en va se réfugier chez une amie, mais ne sait jusqu’à quand pourra-t-il continuer de jouir de sa générosité.

En se séparant de Thierry ce vendredi 29 août on a vraiment peur d’apprendre après  que le pire s’est produit car on peut vraiment percevoir une tendance suicidaire chez le pauvre.

Ce qui est compréhensible au vu d’autant de coups durs en si peu de temps, Thierry a le sentiment renouvelé que le sort s’abat sur lui. Il accepte une certaine exposition pour porter son cas à l’attention de l’opinion, il accorde des interviews, fait des rencontres, mais entre temps, son quotidien vire au cauchemar.

Plus grand-chose à dire sur la destinée dramatique de Thierry, si ce n’est méditer sérieusement sur ce que chacun à son niveau peut faire concrètement pour le sortir une fois pour toutes de cette infortune.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s