Uncategorized

Revendication des droits en Côte d’Ivoire

Publié le 7 avril 2014

Logo de la Commission Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI)

Logo de la Commission Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI)

Le mardi 1er avril 2014, le consultant en droits humains Jean Marc Yao a été reçu en audience par le vice-président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI).

M. Jean Marc Yao, après avoir parlé de la situation générale des LGBT en Côte d’Ivoire, a évoqué la question de l’attaque du siège d’Alternative Côte d’Ivoire et a déploré que la CNDHCI n’ait pas publiquement condamnée l’attaque. Le vice-président de la CNDH a promis d’entrer en contact avec les responsables d’Alternative Côte d’Ivoire pour suivre cette affaire.

M. Jean Marc Yao a enfin demandé à la CNDHCI de communiquer sur le respect des droits des LGBT en Côte d’Ivoire. Le vice-président de la CNDHCI dit avoir pris acte de ce plaidoyer.

Le directeur exécutif d’Alternative Côte d’Ivoire, M. Claver Touré, actuellement en Afrique du Sud, a été contacté par le vice-président de la CNDHCI juste après l’audience. Le dialogue se poursuit  le 23 juin 2014 lors d’une rencontre entre ces deux responsables.

Articles connexes:

2 thoughts on “Revendication des droits en Côte d’Ivoire

  1. Pingback: Militants LGBTI africains s’unissent à la conférence de Nairobi | 76 CRIMES

  2. Pingback: Côte d’Ivoire célèbre l’IDAHO dans des nouveaux locaux | 76 CRIMES

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s