Uncategorized

Au Cameroun, un maître-chanteur aidé par la police

Publié le 30 décembre 2013, en anglais aussi.

Location of Douala in Cameroon (Map courtesy of Penpals-du-Monde.blogspot.com)Cette semaine, les autorités de une brigade de gendarmerie au Cameroun ont accusé une personne LGBT qui cherchaient leur aide après avoir été agressé par un maître-chanteur, selon Alternatives-Cameroun, une association qui lutte contre le sida et pour les droits humains.

Au lieu de prendre des mesures contre le maître-chanteur, Alternatives-Cameroun a dit, les autorités ont accusé la victime de la violation de l’article 347 bis — la loi camerounaise contre l’homosexualité — et lui ont ordonné au tribunal pour répondre aux accusations le 31 décembre. Dans un communiqué de presse, Alternatives-Cameroun a déclaré:

Homosexualité au Cameroun : Alerte ! Alerte ! Encore un cas de violation des droits.

Sieur Désiré N victime d’un cas d’agression et de chantage de la part de Sieur NDELO AROLD (Alias NICKY MENAGE), très réputé comme maitre chanteur et agresseur, a porté plainte contre ce dernier à la Brigade TER d’Akwa Nord (Bonamoussadi) suite à l’agression qu’il a subit dans la nuit du 28 Décembre 2013. Cependant, l’objet de la plainte qui est : « Extorsion, Agression, Menaces » est sur le point de se transformer en Homosexualité comme motif de la part des forces de l’ordre.

Rappel des faits

Dans la nuit du 28 Décembre 2013, Alternatives-Cameroun a été saisi par Sieur Désiré N qui subissait une agression de Sieur NDELO AROLD (Alias NICKY MENAGE) en pleine route au lieu dit : Carrefour JC à Bonamoussadi (Douala-Cameroun).

Alternatives-Cameroun logoNulle n’aurait été l’intervention de l’association, Mr. NDELO aurait une fois de plus réussi son forfait. Soulignons que celui-ci est à la tète d’un gang organisé qui a eu à commettre les mêmes actes donc certains victimes se sont joints à la plainte de Sieur Desiré N et de l’association Alternatives-Cameroun.

Malgré l’évidence des faits d’agression, de chantages et les témoignages des différentes victimes, les autorités de la brigade de gendarmerie TER d’Akwa Nord considèrent plutôt les déclarations de l’agresseur (Sieur NDELO AROLD) qui pour s’en sortir une fois de plus, met en avant la question d’homosexualité.

Les autorités de la brigade demandent à la victime (Sieur Désiré N) de se rendre d’eux pour être déféré demain Mardi 31 Décembre 2013, au même titre que son agresseur au Tribunal de première instance de Ndokoti-Douala- Cameroun non pas pour le motif de sa plainte mais plutôt pour homosexualité (selon les déclarations de son agresseur).

Alternatives-Cameroun dénonce une fois de plus:

– les cas d’agressions, de chantages et de guet apens basés sur l’orientation sexuelle réelle ou supposée des individus ;

– cette injustice des forces de l’ordre qui à chaque fois, font une mauvaise interprétation de la loi chaque fois que les victimes de ces cas d’agressions essaient de se défendre devant la justice ;

– l’instrumentalisation de l’article 347 bis du code pénal camerounais qui exige plutôt un flagrant délit pour sa prise en compte ;

– ce laxisme des autorités camerounais qui alimente ce climat d’insécurité auprès de la communauté LGBTI et des défenseurs des droits de l’homme ;

Nous appelons les autorités nationales et internationales à agir le plus tôt possible pour qu’enfin justice soit faite.

Aussi publiés par “Erasing 76 Crimes”:

18 thoughts on “Au Cameroun, un maître-chanteur aidé par la police

  1. Pingback: Gay in Cameroon: Police accuse blackmail victim | 76 CRIMES

  2. Pingback: Aidez la santé sexuelle/reproductive des femmes africainesafricaines | 76 CRIMES

  3. Pingback: La mort enlève Roger Mbede, victime de l’homophobie | 76 CRIMES

  4. Pingback: Roger Mbebe: Mort pour exorciser l’homosexualité? | 76 CRIMES

  5. Pingback: Un échec: Les actions étrangères contre la loi anti-gay du Nigéria | 76 CRIMES

  6. Pingback: Ouganda: Le président bloque le projet de loi anti-gai | 76 CRIMES

  7. Pingback: Les défenseurs de LGBTs Africains ont besoin de soutien | 76 CRIMES

  8. Pingback: Foule nigérienne demande la mort des prisonniers gais | 76 CRIMES

  9. Pingback: Côte-d’Ivoire: Un appel à l’aide des militants LGBT attaqués | 76 CRIMES

  10. Pingback: Attaque anti-gay en Côte d’Ivoire; une blessure grave | 76 CRIMES

  11. Pingback: Cameroun: Maître chanteur anti-gai accusé, libèré | 76 CRIMES

  12. Pingback: Souvenirs de Eric Lembembe en continuant son travail | 76 CRIMES

  13. Pingback: Au Cameroun: Emprisonné pour ne pas être une fille | 76 CRIMES

  14. Pingback: Mission de grâce au Caméroon anti-gay | 76 CRIMES

  15. Pingback: Le vice président d’Alternatives-Cameroun aux arrêts | 76 CRIMES

  16. Pingback: 4 lesbiennes ont été arrêtées au Cameroun | 76 CRIMES

  17. Pingback: Plaidoyer pour la tolérance et la justice au Cameroun | 76 CRIMES

  18. Pingback: Extorqueurs anti-gay ont le champ libre au Cameroun? | 76 CRIMES

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s